Un restaurateur sachant restaurer

 André Fortier et sa Jaguar type E 2+2

20171220_150055

Le moulin de la tour  29 route nationale 41260 La Chaussée Saint Victor

Il sait tout faire de ses mains, André Fortier. Cuisiner, batir, décorer, rénover et bien sûr restaurer des voitures anciennes. Quand il avait dix ans, il voulait être menuisier. «Non, lui a dit son père, tu seras cuisiner, comme moi !»
Docile, André Fortier a fait ses classes au « Relais Fleuri » paternel, sur les bords de Loire. D’abord comme marmiton jusqu’à devenir chef de cuisine. Puis, en 1975, il s’est lancé tout seul, avec son épouse Annie, dans la rénovation d’un relais de poste dominé par une tour de pierre du XVI ème siècle à la Chaussée Saint Victor dans le Val de Loire au bord de la nationale qui mène à Blois. A dieu vat !

Le Relais de la Tour

Et André a jointoyé tout en touillant les sauces, cimenté tout en poivrant les entrecôtes, plâtré tout en farinant les pâtes, couvert en dressant les tables, carrelé en cuisant les soles. Jusqu’à plus soif.

La Tour

Pourtant, Le relais de la Tour («c’etait une ruine quand on l’a acheté») ne sera sans doute jamais vraiment terminé. Aujourd’hui encore, l’auberge conjugue le relais de poste avec poules et coq dans la cour, poularde dans l’assiette et l’historique avec poutres apparentes dans la salle et lits à baldaquins dans les chambres d’hôtes de l’auberge.
A 75 ans passé, André est sans doute le doyen des aubergistes de la région et il a encore tant de choses à faire, tant de projets en tête….
Le restaurant, le batiment, l’auberge….

Et les voitures dans tout cela?

Il suffit de voir posé un exemplaire du magazine «La Vie de l’Auto», bible des collectionneurs, sur un guéridon du salon pour comprendre que le maitre des lieux est aussi un passionné d’histoire automobile. Un passionné qui n’hésite pas, bien sûr, à mettre les mains dans le cambouis pour des voitures qui sortent de l’ordinaire. «C’est vrai, avoue t-il, j’ai restauré et revendu bien des voitures pour financer mes travaux de rénovation de l’auberge.
Souvenir ému: dans les années 70, André Fortier a possédé et adoré une Ro80. NSU dont il admirait autant la ligne en coin que le moteur rotatif Wankel, révolutionnaire pour l’époque. Hélas, la consommation excessive à la veille du choc pétrolier plombait les budgets et surtout, l’usure accelérée des segments obligeait le constructeur à changer les rotors à 20.000 km…Autre époque !

Mais le jardin secret actuel d’André Fortier se trouve dans les garages en bordure de sa propriété. On y trouve des Saab cabriolets, 15 CV Citroen, DS19 et la fameuse Jaguar type E 2+2 de 1969, avec son capot fuselé et un habitacle presque familial.

« La Jaguar E c’est un fantasme masculin » affirme t-il…

IMAG2007
«La différence avec le coupé initial E-Type 2 places, c’est qu’on peut y transporter des enfants sur la banquette arrière (le +2…) et des bagages, au moins deux valises, précise André, mais surtout, on peut s’y glisser derrière le volant sans avoir besoin d’un chausse-pied…».

20171220_151347_resized
Avouons-le, la ligne souffre un peu de ses 22 centimètres supplémentaires et de ces 6 cm de hauteur en excédent. Mais l’essentiel du style et le long capot à bossage ont été préservés.IMAG2006

«Elle venait d’Amérique, avec 75.000 miles au compteur, ajoute t il, tout sourire, et il a fallu que je la refasse A à Z. Elle m’a fait souffrir, car elle était « raboutée » avec des boites de biscuit et un chassis «blaxonné ». Mais même si le moteur 6 cylindres 4,2 litres avec 2 carburateurs ne développe que 150 chevaux à cause de la législation américaine d’alors, il est plus facile à régler que les 3 carburateurs initiaux du moteur anglais.

20171220_151356

Et au volant c’est un régal avec la boite automatique 3 vitesses, autre rançon US. C’est vrai qu’elle est plutôt gourmande en carburant, mais pour un cuisinier, la gourmandise n’est pas un gros défaut. En tout cas, aujourd’hui, même ma femme et mon fils refuseraient que je vende cette merveille ! »

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :